La créatrice

Portrait noir et blanc en gros plan de Géraldine Valluet.Depuis bientôt 25 ans, la créatrice parisienne Géraldine Valluet conçoit des bijoux d’exception pour ses clientes à travers le monde. Diplômée de la prestigieuse école Berçot à Paris, elle a imaginé et réalisé des bijoux pour de grands noms de la haute couture. Aujourd’hui, Géraldine Valluet est devenue une marque de joaillerie réputée pour la qualité de ses créations et ses services sur-mesure.

 

Dans les années 90, Géraldine Valluet fut l’une des premières à monter des pierres semi-précieuses colorées sur de délicats fils d’or ou d’argent. Une véritable innovation à l’époque et une nouvelle manière de mêler couleurs et proportions. Son univers extrêmement riche, à la fois baroque et minimaliste, mêlant le fantastique et la science fiction à la poésie a influencé de nombreuses collections.

Mais commençons par le début…

1990

Fraîchement diplômée du Studio Berçot , prestigieuse école parisienne de mode, Géraldine entre dans la carrière en créant des bijoux pour les défilés de grandes maisons de la haute couture : Dior, Chloé, Saint-Laurent. Elle collabore également avec de grands noms de la mode, comme Martine Sitbon, Paul Smith, Nicole Farhi ou encore Agnès B.

1992

Parallèlement à ces collaborations, Géraldine lance, en toute liberté, sa première ligne de bijoux. Très remarquées, ses créations font alors leur apparition dans les belles boutiques parisiennes comme L’éclaireur, Maria Luisa et Colette ainsi que dans les grands magasins : Takashiyama, Bon Marché et le Printemps. En quelques mois, Géraldine Valluet acquiert une renommée internationale.

2003

Toujours pionnière, elle lance une ligne de bijoux précieux, utilisant l’or et l’argent ainsi que des pierres précieuses de toutes tailles et formes. Elle ouvre également une boutique à Montmartre. À la fois atelier, laboratoire et point de vente, la boutique Géraldine Valluet restera le cœur battant de son univers et de sa marque pendant 9 ans.

2012

Pour Géraldine, il est temps de reprendre sa quête perpétuelle de nouveaux moyens d’expressions et de créativité. Elle décide de sauter le pas en lançant sa ligne de haute joaillerie.